La rentrée scolaire est derrière nous, les vacances aussi, le soleil est toujours présent, mais sa chaleur laisse place à une petite fraiche qui nous rappelle que l’été est pas mal terminé. On s’est retroussé les manches après la fête du travail avec de nouveaux défis, de nouveaux objectifs et une étonnante motivation.On est allé au gym 3 fois par semaine, on a fait un programme sur MonGymEnLigne de manière assidue, on est allé courir dehors malgré le vent en se disant que c’était mieux ça que de courir à la grosse chaleur. Et là, octobre s’installe, les journées de pluie froide arrivent, la fatigue de la routine familiale nous rentre un peu dedans et on se dit : «Bah, je vais le faire demain parce que aujourd’hui ça ne me tente pas et Amélie dans son blogue l’autre fois elle a dit que lorsque ça ne nous tente pas, ben on ne le fait pas.»

Le lendemain, la gastro cogne à la porte; le surlendemain, il fait froid encore et tu n’as pas envie d’aller marcher dehors.Le lendemain du surlendemain, ton internet fonctionne mal donc tu ne peux pas faire ton Tabata sur MonGymEnLigne, et voilà ! Ta motivation est partie en vacances… lol

Que faire alors pour la garder ou la reconquérir, cette motivation ?

Voilà quelques trucs qui pourront peut-être t’aider

1. On se trouve des objectifs réalistes à courts termes

On commence par se trouver des objectifs mensuels réalisables.Pas que les objectifs à long terme ne soient pas une bonne option, mais il est plus facile de le perdre de vue si notre objectif à atteindre est dans plusieurs mois voire une année.Donc, on y va une semaine à la fois, mois par mois. Par exemple, l’objectif peut être de faire 3 activités physiques par semaine d’une durée minimale de 30 minutes et le mois suivant, ajouter un petit défi 30 secondes de planche 4 fois par semaine.Les objectifs mensuels peuvent évoluer et se modifier afin d’atteindre un plus gros objectif.On y va une étape à la fois et surtout, on ne saute pas d’étapes parce qu’on ne bâtit pas une chambre à coucher avant d’avoir construit la maison ;).

2. On trouve le meilleur moment dans la journée

Du moment que l’objectif à court terme réalisable est fixé, on essaie de se trouver des moments dans la semaine où il sera le plus favorable de s’entraîner. Il est important, pour maximiser l’effort de concentration, d’intégrer les activités physiques dans la routine hebdomadaire.Cela prend généralement 21 joursconsécutifs pour implanter une nouvelle routine, donc il faut être patient,pas vraiment le choix.

3. On visualise l’objectif

Bon ! On a l’objectif à court terme, on sait quand on va s’entraîner, maintenant on le visualise.Ici, je ne parle pas de s’endormir le soir en pensant au cours qu’on va faire le lendemain lol, mais plutôt de le mettre à notre agenda, de se faire un tableau et de le coller sur le réfrigérateur…On met ça beau, avec de la couleur, des paillettes, on peut même écrire en gros OBJECTIF DU MOIS.Visualiser au quotidien les entraînements à venir et les moments d’entrainement devrait permettre de mieux les anticiper.Et dans le cas d’un contretemps, on change l’activité physique sur la plage horaire de la semaine ce n’est plus compliqué que ça.

4. On fait des retours et on s’ajuste

Maintenant, on s’entraîne et on s’écoute, on se regarde et on s’ajuste.Si durant la première semaine, on se rend compte que finalement s’entraîner à 16h00 ce n’est pas tant une bonne idée pour X raison, il faut revoir l’horaire des entraînements rapidement sinon le risque de les sauter augmente.On se fait une petite rétrospective à la fin de la semaine pour voir ce qui a bien été et ce qui a été plus difficile d’accomplir et on se réajuste. Le but c’est de faire un entrainement dans des conditions optimales tout le temps.Et à la fin du mois, on regarde le chemin parcouru et on se fixe un nouvel objectif en tenant compte des forces et des faiblesses du dernier mois. Ce n’est pas très très long à faire, si on se connaît bien, on sait assez rapidement ce qui marche et ce qui ne marche pas ;).

5. Le plus important … On se récompense et on se félicite

On se permet au moins une tape dans le dos à chaque semaine et on se gâte à la fin du mois lol.On peut même visualiser un petit plaisir de la vie en l’affichant à côté de notre tableau de bord.Que ce soit un sac de chips, une tablette de chocolat, une journée au spa, peu importe la récompense, ça augmentera le niveau de motivation à coup sûr.

Alors ! Quel est votre prochain objectif à court terme ?


Amélie Gauthier, Masso-kinésithérapeute et entraîneur privé