La vie signifie aussi vaincre sa nervosité, aller de l’avant et faire preuve de confiance. Je vous partage une expérience qui, dernièrement, m’a fait grandir.

Depuis maintenant deux ans, je pratique une belle discipline qui se nomme l’Art Du Déplacement. Mieux connu sous le nom de Parkour, l’ADD c’est l’art de se mouvoir d’un point à un autre en utilisant seulement l’usage de notre corps. Cette pratique m’a amenéà l’Académie du Sport à Gerlev au Danemark ce juillet dernier pour un stage dans lequel j’ai vécu de belles expériences.

Au cours de mon stage, j'ai participé à l’atelier "Breaking Jump". C'est un terme employé souvent dans le monde du Parkour qui survient lorsque nous entamons un saut malgré la peur.

Pendant l’atelier nous devions choisir un défi à réaliser qui nous faisait peur mais que nous croyions capable de faire. J'ai choisi d’effectuer un saut de bras (« Cat Leap » en anglais). C’est une technique utilisée lorsque la distance/hauteur entre le point de décollage et la destination prévue est trop loin pour simplement sauter.

Des sauts de bras, j'en avais faits des centaines au sol, mais jamais en hauteur. C'était mon défi.

J'étais donc là en hauteur sur ma corniche à analyser la situation. Au fond de moi, je savais que je pouvais l’atteindre. Par contre j'hésitais. J’avais peur de manquer mon saut, de glisser, de tomber et de me blesser.

Aucune demi-mesure ici, je devais sauter une bonne distance sans hésitation afin d’atteindre la corniche. Après quelques instants, j’ai visualisé le saut, pris mon courage à deux mains et je me suis lancé.

À bout de bras, j’ai attrapé la corniche et j’ai amorti le saut avec mes jambes. J’avais réussi. J’étais heureux et fier en même temps. En prenant soin de bien descendre, j’ai refait le saut par la suite à plusieurs reprises pour affermir ma confiance en moi. Le saut était brisé.

La peur de l’inconnu, du rejet ou même de la réussite, nous avons tous déjà expérimenté cela dans nos vies. Que ce soit pour démarrer une entreprise, demander une augmentation, dire son premier je t’aime à quelqu’un, ces situations nous poussent à sortir de notre zone de confort et à confronter notre peur.

Deux choses à retenir de cette expérience enrichissante. Premièrement, avant de se lancer dans un projet, il faut s’y préparer.

Nous avons tendance à tout vouloir dans les plus brefs délais et à prendre le moindre raccourci pour atteindre nos objectifs. N’ayez pas peur de progresser lentement. Prenez le temps d’apprendre à connaître le milieu, de peaufiner vos techniques et vos connaissances. Munissez-vous de bons outils et apprenez à les utiliser. Avec le temps et du travail, vous allez créer une base solide pour l’avenir.

Deuxièmement, faites-vous confiance. Faites preuve de courage et entamez le premier pas. Sans même en connaître l’issue, vous allez voir que le coût de ne pas essayer est beaucoup plus grand que celui d'essayer (citation de Sébastien Sasseville).

Comme le dirait Brian Tracy : « La maîtrise de la peur et le développement du courage sont essentiels pour une vie de bonheur, d’abondance et de succès. »

Je vous invite à trembler, mais oser!

Michaël Molloy