Située à environ 45 minutes du centre-ville de Québec, la Vallée de la Jacques-Cartier est un magnifique parc qu’il vous faut à tout prix découvrir. Tous les types de randonneurs y trouveront leur compte. Voici trois propositions de randonnées incontournables.

L’Éperon

Situé tout près de l’entrée du parc, le sentier de l’Éperon est une boucle intermédiaire de 5,4 km dont le dénivelé est de 210 m. Ce sentier a pour particularité de vous faire sillonner la crête d’une montagne sise entre deux rivières : la Jacques-Cartier et la rivière à l’Épaule. Résultat : de nombreux points de vue à couper le souffle de chaque côté de la crête. Vous pourrez choisir de prendre la boucle dans un sens comme dans l’autre : commencer par une montée abrupte ou par une montée graduelle. Le sentier est très bien aménagé et ponctué de tableaux informatifs pour les amateurs d’histoire.

Ce sentier est pour moi un véritable coup de coeur ! J’ai déjà hâte d’y retourner et aussi de l’essayer cet hiver.

Les Loups

Il y a fort à parier que vous ayez déjà entendu parler de ce sentier linéaire de 11 km aller-retour : c’est le plus fréquenté du parc. Ce n’est pas pour rien : il offre des vues spectaculaires sur les vallées de la Jacques-Cartier et de la Sautauriski. Deux Belvédères vous permettront d’admirer ces paysages à partir de petits balcons aménagés. Le premier est situé a environ la moitié du trajet, ce qui offre l’option de faire une randonnée plus courte de 5 km aller-retour. Le sentier est classé difficile à cause de sa longueur et de son dénivelé de 447 mètres, mais il reste très accesssible à tous. Il suffit d’adapter sa vitesse. Il n’est pas rare d’y croiser des familles avec de jeunes enfants randonneurs !

La Scotora

Si vous avez envie d’une randonnée de niveau difficile (plus pour sa longueur de 16 km que pour sa dénivellation), mais que vous n’aimez pas les sentiers achalandés, je vous conseille d’opter pour le sentier linéaire de la Scotora, qui vous offrira, au sommet du mont Andante, une vue incroyable sur la vallée de la Jacques-Cartier. Ce sentier historique servait jadis aux Jésuites et aux Amérindiens pour se rendre au Saguenay. Il est plutôt large, peu accidenté et le dénivelé de 405 mètres se réalise graduellement, presque sans s’en rendre compte ! Si vous êtes chanceux, vous croiserez peut-être des castors en chemin !


Bref, il y a plusieurs sentiers intéressant à découvrir dans ce parc et tous offrent un magnifique bain de nature des plus agréable. Plusieurs autres sentiers de niveau débutant longent des cours d’eau, tourbières et autres paysages intéressants; à vous de les découvrir



Annik Gilbert

Maman, enseignante, ambassadrice pour MonGymEnLigne

Ambassadrice Beauty Counter