La course à pied a pris un essor considérable depuis les dernières années.Pour le plaisir, pour perdre du poids, pour aller travailler, il y a mille et une raison de pratiquer la course à pied.Et, selon ce qu’on observe, beaucoup de gens court.Alors, pourquoi ne pas vous y mette vous aussi !?!Après tout, vous n’êtes pas si différents des autres et si plusieurs le font, alors pourquoi ne pas le faire vous aussi, vous y découvrirez peut-être une nouvelle passion.

Programme d’entrainement, espadrilles, vêtements et accessoires, type de terrain, renforcement musculaire, prévenir les blessures, courses officielles, kilométrage, applications, … WO !!!! Mais par où commencer !?! Nous sommes submergés de trucs et astuces, de conseils, de programmes d’entrainement, de vidéos, de recherches concernant la course à pied.Il est donc normal de ne pas s’y retrouver facilement.Alors, voici mon opinion sur comment commencer à courir.

On commence par essayer

Commencer la course à pied, c’est comme s’acheter un nouveau pantalon; il est préférable de l’essayer avant d’en faire l’achat. Alors, avant même d’acheter l’espadrille qui vous promet d’avoir un confort absolu et de commander la nouvelle montre qui lira tous vos faits et gestes, prenez votre vieille paire de «sneak», chaussez-les, sortez à l’extérieur et marchez. Après quelques minutes de marche, si le feu vous brûle de courir un marathon, tentez de courir quelques pas…. QUELQUES PAS !!! Par exemple, tu cours 4 lignes de trottoir et tu marches 4 autres lignes. L’erreur que l’on fait c’est de partir à courir comme Forest Gump, mais nous ne sommes pas Forest Gump ok. Refaites l’exercice des lignes de trottoir quelques fois de suite et pendant quelques jours, quelques semaines.

On doit aimer la course à pied

Pour courir, il faut … AIMER COURIR. C’est comme n’importe quoi d’autre. Si vous n’aimez pas ce que vous faites, il y a de fortes chances que vous vous découragiez et que vous délaissiez le projet. Et j’ai un très grand secret à vous dévoiler : Ce n’est pas TOUT LE MONDE qui court et ce n’est pas grave si vous n’aimez pas ça. Il y a plein d’autres choses que vous pouvez faire pour vous entrainer ;). Alors, si après 2-3 semaines, vous réalisez que ce n’est pas fait pour vous, ce n’est pas la fin du monde. Au moins, vous aurez essayé et vous n’aurez pas dépensé des dollars sur des espadrilles ou des accessoires qui ne vous serviront pas. Si au contraire, le goût de courir un marathon vous brûle encore l’intérieur, allez hop! On Continue!

Alors, on court !

Vous avez essayé, vous avez aimé, alors on se lance, on s’inscrit à un marathon ! … NON !!!! Les courses officielles, les longues distances en particulier, ont de plus en plus la cote et on entend souvent dire que tout le monde peut le faire, que ce n’est pas si difficile… Pour ma part, je vous dirais qu’avant de courir un marathon, vous pourriez commencer par courir jusqu’au coin de la rue, et ensuite, jusqu’à l’autre coin de rue… Oui, comme Forrest Gump lol. Il n’y aura jamais de course aussi importante et prestigieuse que celle que vous ferez pour vous. Ne vous embêtez pas immédiatement avec les courses officielles, les distances, les vitesses, les programmes d’entrainement. Commencez seulement par courir, lentement, avec fierté, jusqu’au bout de la rue, pour aller un peu plus loin de fois en fois. OH ! Et n’oubliez pas que vous devez revenir quand vous partez courir, alors prévoyez le coup, n’allez pas trop loin ;).

Programme d’entraînement ou pas ?

Il est possible de trouver un million de plan d’entraînement en lien avec la course à pied. Quel est le meilleur? Le mieux adapté? Le plus pratique? Le plus efficace? Il y a autant de réponses à ces questions que de plan d’entraînement. Le meilleur plan d’entraînement pour la course à pied, afin qu’il soit adapté, pratique et efficace, est celui qui sera fait pour vous. Cela veut dire que, si vous décidez de suivre un programme pour quelques raisons que ce soit, je vous conseille fortement de vous référer à un spécialiste de la course à pied ou de vous informer sur qui a fait le programme que vous avez trouvé sur internet. Je ne blâme aucunement ces plans, il y en a quelques-uns de très pertinents, mais… est-ce que vous laisseriez n’importe qui vous extraire une dent même s’il y avait les instructions sur son site internet?

Dites-vous qu’il est aussi possible de courir sans programme d’entraînement. Si vous désirez seulement courir pour les bienfaits que cela apporte à votre santé, vous n’êtes pas forcé de suivre un programme de marathonien. Servez-vous de votre logique et gardez ceci en tête : Lorsque je cours, je peux chanter sans être essoufflé. Si je ne peux pas y arriver, je ralentis pour profiter du maximum de mon interprétation vocale.

Dernier petit point, si vous avez des problèmes de santé ou si vous avez un doute, consultez un professionnel du sport et de la santé avant de vous lancer dans la course à pied.

Avons-nous le droit de marcher quand on fait de la course à pied?

OUI! Je n’ai pas encore trouvé l’endroit où il est proscrit de marcher lorsqu’on court, alors vous avez ENTIÈREMENT, TOTALEMENT et SANS RANCUNE le droit de MARCHER lorsque vous courez.

On court où ?

Vous courez où bon vous semble… sauf sur l’autoroute lol. Essayez différents terrains, amusez-vous, vous leur trouverez des avantages et vous découvrirez vos préférences. Le bitume, c’est pratique parce que vous n’avez qu’à sortir de la maison et courir dans le quartier. La terre battue, vos articulations vous diront merci, car c’est un peu plus doux pour le corps. Les montagnes, malgré les roches, les racines et la boue, c’est un terrain de jeux divertissant et différent. Faites seulement un peu plus attention où vous poserez vos pieds. Le tapis roulant, pourquoi pas. Une journée de grosse pluie froide, si vous voulez absolument courir ou marcher un peu et que vous avez accès à un tapis, alors allez-y ! Il n’y a aucun mauvais terrain de jeux pour la course à pieds, il y a seulement vos préférences qui comptent.

Et maintenant, le plus important

AMUSEZ-VOUS! Courez par plaisir, par désir de vous accomplir, pour votre santé. Courez, profitez de la chance que vous avez de le faire, même si vous faites 3 coins de rue. Pour tout ce qui est de distance, vitesse, foulée, accessoires, entraînement musculaire, courses officielles, alouette !!! ne vous empressez pas. Vous aurez le temps de tout comprendre et tout apprendre.

N’oubliez pas que la course à pied, ce n’est pas très compliqué. C’est une question de mettre un pied devant l’autre et de répéter ;).

Bon départ !


Amélie Gauthier


Amélie Gauthier
Ambassadrice MonGymEnLigne
Masso-kinésithérapeuthe
Entraîneur spécialiste