On court, on augmente ses distances, on améliore sa vitesse, on suit des programmes, on fait des intervalles, des côtes, on essaie de s’alimenter du mieux qu’on peut, on se procure les «meilleurs» espadrilles, on porte les vêtements les mieux adaptés, on va à des conférences pour en apprendre davantage, on s’est même inscrit à un cours de Yoga spécifique à la course à pied.

MAIS! On ne fait pas de musculation.

En fait, on ne connait pas trop les bienfaits de la musculation sur la course à pied, car on n’en a jamais vraiment fait. On entend dire ici et là que c’est bon, qu’on devrait s’y mettre aussi, mais on ne le fait pas. On est capable de trouver mille et une raisons pour ne pas intégrer la musculation à son entrainement. On manque de temps pour faire de la «muscu» parce que notre plan d’entrainement comprend déjà 5 sorties par semaine. Avec la routine métro-boulot-dodo, si en plus on s’ajoute des entrainements musculaires, on va passer ses semaines à s’entrainer et, après tout, on n’est pas des athlètes professionnels, on est seulement des coureurs du dimanche qui courent pour les bienfaits que cela apporte à notre santé physique et mentale. Mais quand on puise plus loin, la vraie raison de ne pas commencer un programme d’entrainement musculaire c’est parce que ça nous fait peur d’intégrer de la musculation dans notre semaine d’entrainement. On a peur que cela nuise à nos sorties. On craint de se blesser, d’être fatigué et de ne pas être optimal lorsqu’on court.

Bref ! On a la frousse que la musculation ait un impact négatif sur nos performances.

Et bien! Vous êtes plusieurs à penser ainsi, mais pourtant, vous ne devriez pas, car la musculation et la course à pied sont complémentaires et, contrairement à ce que vous pensez, elle peut améliorer vos performances. Je ne parle pas ici de commencer un programme d’hypertrophie ou de force pour faire des compétitions de bodybuilder ou devenir l’homme le plus fort au monde, mais plutôt d’un entrainement d’endurance musculaire adapté à votre sport, la course à pied.

C’est simple! Intégrer l’entrainement musculaire régulièrement augmentera la taille des fibres musculaires, la force de contraction, améliorera la coordination entre les groupes musculaires ainsi que la force des tendons, des ligaments et des os. Travailler son endurance musculaire diminuera considérablement le risque de blessures causées par l’usure des articulations et des muscles. Cela veut dire qu’en faisant de la «muscu», vous améliorerez l’habilité de vos muscles à exercer des mouvements pendant une plus longue période de temps sans qu’ils se fatiguent, se blessent, se brisent.

Il n’est pas forcément obligatoire d’aller au gym pour faire son entrainement musculaire. Il suffit de prendre le temps de le faire et de travailler les BONS muscles, de la BONNE façon.

Squats, Fentes, Planche abdominale, équilibre sur un pied,… Ce ne sont pas des exercices très compliqués à exécuter et vous pouvez les faire dans votre salon.

En faisant ces quelques exercices 2 à 3 fois par semaine, vous faciliterez vos activités au quotidien, vous aurez une meilleure posture tout en maintenant votre bonne santé physique. Et pour les performances? Pensez-y quelques secondes. Si votre corps est plus endurant, plus agile, plus souple, plus fort, moins fatigué, quel impact cela aura sur vos performances?

Exact ! Il y a aura fort probablement des impacts positifs.

Alors, vous n’avez plus aucune raison de ne pas intégrer un peu de «muscu» à votre routine quotidienne de coureur. Sortez courir et réfléchissez-y ;)

Amélie Gauthier


Amélie Gauthier

Ambassadrice MonGymEnLigne
Masso-kinésithérapeuthe
Entraîneur spécialiste