Certains entraineurs, athlètes et Monsieur-Madame-Tout-le-Monde utilisent l'expression, et je cite: "push-up de filles" pour décrire une extension des bras [ou pompe] sur les genoux. Cette expression-là: je ne suis PLUS CAPABLE de l'entendre. Vraiment, ma capacité à l'entendre est carrément épuisée. C'est sexiste vois-tu?

Tout comme dire que le pont est un exercice de filles. Tout comme des coachs de soccer disent à nos fils de ne pas "courir comme une fille", ni "botter comme une fille". ...J'en ai même déjà vu un dire ça devant sa propre fille... [Ark...] Ce sont toutes des expressions à bannir. Quand on décrit un exercice "X-Y-Z", peu importe lequel, en disant que c'est un exercice de filles, on dit aux filles que cette option, plus facile, est destinée pour elles, car elles sont moins bonnes que les garçons. On lui dit qu'elle n'est pas capable. On lui apprends de ne même pas essayer. À quoi bon. On dit aussi aux garçons qu'ils doivent être forts et supérieurs aux filles, parce que si un garçon échoue, il fait un "push-up de filles", quelle horreur...

Étrangement, les garçons ne veulent surtout pas faire un "push-up de filles"; à l'inverse, les filles, elles, sont fières quand elles font les choses comme un garçon. Voyez-vous la perversité de la chose? Les filles apprennent qu'elles sont justes moins bonnes, peu importe la chose de fille qu'elles font. Même "crier comme une fille" est mal vu. Et si le garçon échoue l'exploit que tout mâle devrait nécessairement réussir, et bien il risque de faire rire de lui, d'avoir fait quelque chose comme une fille. Comprenez-vous que l'estime des filles et des garçons peuvent être affectés?

L'appui que tu utilises lors de la pompe [genoux ou orteils ou même au mur] n'a rien à voir avec ce que tu as entre les jambes.

L'appui que tu vas choisir dépendra de:

- la force de tes bras et muscles pectoraux, par rapport au poids que tu dois soulever;
- le nombre de répétitions, par rapport au repos entre les répétitions;
- ton entrainement: plus tu en fais, plus tu pourras allonger ton levier donc prendre appui sur tes pieds.

Pas le sexe. C'est aussi simple que ça. Des filles vont faire des pompes sur les orteils et ce n'est pas extraordinaire. Des gars vont faire des pompes sur les genoux et il n'y a rien de mal là dedans.

À l'âge adulte, ces choses qu'on a entendues dans notre enfance peuvent persister et on peut les perpétuer, certains le font encore aujourd'hui! Bravo pour l'omniprésence des clichés et stéréotypes!

On peut aussi conscientiser les coachs de soccer et changer le monde à notre façon pour que nos filles et nos garçons puissent s'épanouir sans la pression sociale à laquelle nous faisons toujours face. La prochaine fois que vous entendrez une expression de ce genre, pourriez-vous poliment dire à la personne de lire ce blogue avec une bonne claque derrière la tête de ma part? =) Merci!


PS: Il va sans dire que tous les entraineurs de MonGymEnLigne.com utilisent les termes justes dans tous les entrainements.


Cathy Lam, Ninja Tuck Jump


Cathy Lam, Ninja Tuck Jump

Fondatrice et Directrice MonGymEnLigne.com
Rejoignez-moi sur LinkedIn et Facebook

MonGymEnLigne.com
Suivez-nous sur Facebook, Instagram et Twitter