Se choisir ne veux pas dire être égoïste. Ça ne veut pas dire non plus qu'on ne pense pas aux autres, ni qu'on les met de coté, ni qu'on les laisse tomber... Bien au contraire.

Décider de se choisir est important, et ce dans toutes les sphères de notre vie: au travail, en couple, avec la famille ou en amitié.

Se choisir veut dire se respecter en tant qu'employé, que parent, que conjoint, qu'ami et surtout en tant que nous/femme/homme/personne... dans nos choix, nos limites, nos valeurs, nos décisions, nos habitudes de vie…. autant dans les actions que nous posons que dans le respect de nos émotions.

Se choisir est bien différent pour chacun d'entre nous. Pour certains, ça peut être un café tranquille avant que tout le monde ne soit levé, un bain chaud, un livre, une méditation ou tout autre courant du moment qui est "in" comme: la mode HYGE, les yogas chauds, les soirées avec un verre de vino, avoir des routines de fins de soirées, les retraites fermées au Costa Rica.

Se choisir, ça peut être aussi autre comme dans les exemples ci-bas que nous vivons sûrement tous, mais que nous ne considérons pas comme se choisir.

Se choisir au travail pourrait être de:

  • En action: décider de ne plus quitter le bureau plus tard que la fin de son quart de travail et mettre une limite sur le nombre de soirs que vous le ferez. C'est aussi décider de prendre ses pauses quand c'est le temps. De ne pas empiéter sur son heure de lunch pour s'avancer dans le travail ou faire celui que les autres ne font pas. C'est en prendre moins sur ses épaules.
  • En émotion: Ne plus laisser les collègues ou le patron nous faire sentir moins bon, moins important dans nos tâches. Ne pas se sentir coupable quand vous commencez à dire non pour toutes les raisons énumérées plus haut. Se choisir en disant clairement votre opinion, en mettant des limites sur vos horaires de base. S'exprimer sur la façon dont vous vous êtes senti dans une situation précise fera en sorte que vous serez plus heureuse de rentrer travailler, car vous aurez moins de pression (que ce soit celle que l'on se met nous même ou celle des autres). Vous apprécierez encore plus le temps que vous y passerez puisque vous aller prendre le temps de souffler dans vos pauses et de prendre votre diner au complet en allant respirer l'air de dehors peut-être?
    Exprimer vos sentiments ou ressentiments vous aidera à les laisser de coté, à passer à autre chose et être plus disponible mentalement, plus concentrée, plus productive. À l'inverse, ne pas le dire et continuer de faire les choses systématiquement dans la colère ou en étant tanné de le faire par dépis d'être ''obligé'' car on ne pose pas ses limites et on ne s'écoute pas ce qui aura comme impact d'être dans un emploi que l'on aime plus ou moins pour les mauvaises raisons car nous ne pouvons mettre nos limites et ça aura des impacts sur le reste de nos vies famille, couple..

Se choisir dans votre famille et amis vous permettra de vous sentir moins à la merci des autres. Vous savez le sentiment que tout doit être fait par vous? Que c'est toujours vous qui devez faire les commissions pour tout le monde: vos amis, votre conjoint ou votre sœur, frère ... (parce que eux délèguent TOUT LE TEMPS...) Ou dire toujours "oui" à la énième invitation de souper de X pour Y la raison…. si vous n'en avez pas envie.

Se choisir c'est aussi de mettre un terme à toujours écouter quelqu'un dire du négatif de vos décisions, vos choix, votre habillement... De vous laisser traiter comme si vous étiez moins important ou non écouté /respecté /pris en considération dans la relation que vous avez avec cette personne et ce en amour en amitié et même dans votre famille. Choisir de mettre ses limites dans ce que vous permettez comme comportement envers vous ou pas. Vous respecter dans votre sentiment de ne pas avoir le goût de tout faire pour les autres ou de ne plus accepter les comportements qui ne ne vous plaisent pas aura un impact positif à court et long terme. Vous vous sentirez mieux de les faire au lieu d'y aller à reculons et de créer le maudit sentiment de faire tout pour les autres tout le temps même quand vous en avez pas envie… et vous aurez de meilleure relation avec les personnes qui vous entourent, car il n'y aura pas de non dit. Ça ne veut pas dire ne plus rien faire pour les autres, mais déléguer et apprendre à dire non.

Dire non...: "je suis désolée, je voudrais bien mais je n'ai pas le temps, je n'ai pas vraiment le goût ou bien je n'aime pas quand tu agis comme ça avec moi ou que tu me dit telle ou telle chose"… Pas obligée de donner et expliquer de long en large pourquoi on dit non pour un service .

Juste s'affirmer, s'écouter, se choisir... Vous serez alors libéré d'un poids de devoir toujours ou souvent faire des choses contre votre gré ou les faire en vous sentant obligés, mis devant les faits accomplis et les prochaines fois que votre conjoint ou quelqu'un d'autre vous demandera un service vous serez content de lui répondre "oui" si vous lui répondez "non" beaucoup plus souvent :) Vous allez probablement vous offrir aussi pas au début car quand on prends la décision de se choisir c'est qu'on est rendue à l'écouerantite aiguë de ne jamais le faire mais éventuellement oui vous les offrirez par vous mêmes ces services.

Toute les raisons pour se choisir sont bonnes et différentes pour chaque personne.

Vous quelles sont les vôtres? Et qu'allez vous faire pour vous chosir?