Nous savons tous que l’alimentation a un impact sur notre santé physique, mentale et émotive.

Mais sais-tu que chaque saison a aussi un impact sur toi ? Les saisons t'influencent sur la façon dont tu vas réagir durant chacune d’entre elles et la suivante.

Le cycle naturel va comme ceci : l’hiver amène au printemps qui, lui, amène à l’été qui se dirige vers l’automne et c’est le retour à l’hiver. (Et nous sommes bien gâtés en hiver cette année ! )

T'est-il arrivé dernièrement d’avoir un de ces symptômes qui est apparu ou qui s’est accentué?

  • sensation de chaleur dans la tête, céphalée, migraine;
  • congestion nasale, sinusite, douleurs aux oreilles, bourdonnements d’oreilles, vertiges;
  • douleurs à la gorge, excès de salive;
  • grippe, rhume, nez qui coule;
  • problème de peau;
  • sensation de grande fatigue;
  • manque de force;
  • engourdissements;
  • apathie;
  • sommeil perturbé par des cauchemars ou des rêves abondants;
  • yeux secs et vision trouble;
  • amplification de sensations inflammatoires;

Si tu as répondu «oui» à un de ces énoncés, c’est qu’il y a un débalancement dans ton système. Voici une piste d’explication et un début de solution pour améliorer ta santé et éviter d’augmenter les symptômes qui t'affligent.

  • Intègre une alimentation et de l’activité adaptée à chacune des saisons;
  • De plus, comme tout est une question d’équilibre, connaître ce qui te fait du bien et ce te nuit ainsi que connaître quelques principes de base de la médecine chinoise aidera ta santé.

En Occident, les aliments sont évalués en fonction des nutriments, minéraux et vitamines qu’ils nous apportent.

La médecine traditionnelle chinoise, un des principes que j’utilise dans mon travail et dans ma vie, évalue les aliments en fonction de leur nature énergétique (réchauffante, neutre ou rafraîchissante) et en fonction de leur saveur (acide, amer, piquant, doux, salé).

Ainsi, un aliment comme le gingembre est considéré comme réchauffant pour notre système, il peut nous aider quand nous avons une grippe, mais il faut aussi faire attention si nous avons un tempérament chaud qui a tendance à souffrir de troubles inflammatoires.

Actuellement, nous sommes dans le passage de l’hiver au printemps qui, lui, nous permettra d’entrer dans l’été, ma saison préférée.

Le principe de base est de faire de la prévention, de traiter la maladie avant qu’elle ne prenne forme, c’est une caractéristique de la médecine traditionnelle chinoise et de la naturopathie qui fait aussi partie de ma pratique et de ma vie. Anciennement, c’était aussi le principe de notre médecine occidentale inspirée d’Hippocrate. Actuellement, c’est plutôt l’inverse...

Donc, le principe de base, en diététique chinoise, est d’adapter le régime alimentaire à chacune des saisons et de le faire en fonction du tempérament de la personne.

Chaque saison possède ses caractéristiques propres.

Le printemps, c’est l’éveil, la chaleur sort, la sève monte, cette saison a une énergie montante de mouvement et de souplesse. Elle est énergique, voire très énergique, un peu comme un ado qui a besoin d’expansion et qui a besoin de vivre sa vie, mais qui a aussi besoin d’un cadre afin de garder ses racines fortes.

L’élément du printemps est celui du bois et chaque élément a des organes qui lui sont reliés; pour le printemps, ce sont le foie et la vésicule biliaire. Leur énergie est à son meilleur durant cette saison qui est aussi régie par le vent et le mouvement.

Mais pourquoi mes douleurs augmentent-elles ou apparaissent-elles ?

Pendant l’hiver, le corps accumule de la chaleur afin de se protéger du froid par le port de vêtements et par l’ingestion d’aliments à caractère tonifiant. Une partie de la chaleur intérieure provient aussi de l’été. En conséquence, chaque printemps, un peu comme la sève des érables qui remonte pour sortir en profitant de son mouvement énergétique naturel vers le haut, cette chaleur accumulée dans notre corps veut sortir. En même temps, cela protège du vent qui est prédominant à cette saison. Mais ce faisant, cette énergie, si elle est bloquée dans son mouvement, peut occasionner ou amplifier certains symptômes désagréables, dont ceux énumérés plus haut.

Un peu à l’image de certains adolescents qui font une crise quand ils ne peuvent faire ce qu’ils désirent, le corps fait sa crise à sa façon.

De plus, les grands froids, le manque d’aliments adaptés à la saison, le stress, la mauvaise digestion et le manque de repos peuvent provoquer de la sécheresse dans les différents tissus, dont les muqueuses des voies respiratoires, ce qui peut occasionner de l’inflammation, des fièvres prolongées ou encore de la toux persistante. Ces mêmes symptômes peuvent être amplifiés par la prise d’antibiotiques ou d’antidouleurs chimiques aux propriétés anti-inflammatoires, augmentant ainsi l’état de sécheresse, car il doivent passer par le foie, l’organe du printemps. C’est aussi une des raisons de l’importance de prendre soin de son foie et de sa vésicule biliaire, avec des plantes, des huiles essentielles, des fleurs de Bach, une hydration adéquate et une alimentation adaptée.

Être en santé, c’est simple et facile, il faut simplement s’en donner le goût et faire des changements, pas à pas ou plus rapidement, selon la santé de chacun.


Sarah, ta naturopathe équilibrée

418-929-3042 //mosaiksante@gmail.com

Blogue : Ne manque rien, inscris-toi, Facebook. LinkedIn

En santé - pour la vie


Sarah est naturopathe et massothérapeute agréée. Elle accompagne les gens qui désirent améliorer leur santé, intégrer de nouvelles habitudes, perdre du poids ou mieux le gérer, elle leur permet d’ancrer leur changement pour qu’il soit durable. Un pas à la fois


Outils pour améliorer et maintenir ta santé naturellement

Renseigne-toi pour économiser de 10 à 25% sur l’achat de produits de qualité supérieure

Nature sunshine Des solutions naturelles pour la santé.

Mon gym en ligne Pour bouger bien accompagné

doTerra La puissance des huiles essentielles

**Ces articles sont des informations générales, ils ne sont en rien des diagnostiques et se veulent des informations d’ordre général. Vous êtes seul responsable de vous assurer si vous pouvez consommer les aliments ou faire les exercices mentionnés dans les articles.

**Le printemps est la saison idéale pour faire une cure de nettoyage pour aider votre système à mieux fonctionner, mais je ne vous recommande pas de le faire seul. Si vous avez besoin d’aide ou de conseils, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec moi à mes bureaux, par Skype ou Messenger.