Accessible, requérant peu de matériel, praticable beau temps mauvais temps, la course à pied fait bonne figure par les temps qui courent. Dans mon domaine, plusieurs individus me consultent dû à l’apparition de blessures suite à la pratique de la course à pied. Parmi les tendances observées, une des causes les plus fréquentes est une progression trop rapide.Voici 4 points à considérer pour une bonne progression lorsque vous débutez la course à pied.

1. Avoir une bonne technique de course

Une bonne technique de course te permettra de pratiquer ton sport à long terme, d'en retirer les bienfaits, de maximiser tes performances et de diminuer le risque de blessures.

Quelques points de la posture que tu peux travailler avec des éducatifs:

  • La tension au niveau des épaules et la position de la tête
  • Le balancier des bras
  • L’inclinaison du tronc
  • L’alignement des articulations de la hanche, des genoux et des chevilles
  • L’attaque du pied

2. Commencer chaque entrainement par un échauffement

L’échauffement permet de préparer ton corps à l’effort. Voici quelques suggestions d’exercices.

  • Circuit cheville
  • Étirement balistique
  • Mouvements dynamiques: squat, fente, chassé, etc.

3. Débuter par de courts intervalles

Ton corps a besoin de s’habituer à la mécanique du mouvement. Tu sens peut-être qu’au niveau cardiovasculaire tu pousserais davantage ton entraînement. Généralement, ce n’est pas ton coeur qui te limite mais tu dois respecter la vitesse d’adaptation de ton corps. Petite suggestion: si tu veux un entraînement plus intense, pour les premières semaines, combine course à pied et exercices musculaires lors de tes sorties.

  • 30 secondes course: 30 secondes marche x 8-10 répétitions
  • 4 exercices musculaires de 15 répétitions
  • 2 séries

4. Développe d’autres aspects de ta condition physique tels que ta masse musculaire en endurance ou en force, ta flexibilité et ton équilibre.

La coordination neuro-musculaire, le renforcement des muscles stabilisateurs profonds et de ta masse musculaire générale sont différentes adaptations qui peuvent bonifier ta course à pied. Tes articulations vont être plus solides "sur pattes", tu contrôleras davantage ta technique de course à pied et l’impact articulaire sera diminué vu ton enrobage (muscles) bien formé.