Les problèmes de santé mentale sont de plus en plus présents dans notre société. La pression de performance, le manque de temps et le manque de motivation sont des facteurs communs à la santé mentale pauvre et à la sédentarité. S’entraîner pour garder son équilibre mental prend donc tout son sens.

Pourtant, lorsqu’on souffre de dépression, d’anxiété ou autre, s’entraîner est probablement l’une des dernières choses dont on a envie. Ce comportement contreproductif engendre une spirale : moins on bouge, plus on déprime et plus on déprime, moins on bouge.

L’activité physique offre plusieurs bénéfices pour la santé mentale :

  • Elle améliore l’humeur;
  • Elle crée le sentiment de fierté;
  • Elle aide à améliorer le bien-être général;
  • Elle bâtit l’estime de soi;
  • Elle développe la capacité de concentration qui aide à faire les tâches quotidiennes;
  • Elle réduit le stress;
  • Elle aide à mieux dormir.

SI tu commences à bouger plus, tu vas t’occuper de ta santé mentale et, en bonus, de ta santé physique! Tu vas retrouver de l’énergie pour faire face au quotidien. Si tu ne sais pas par où commencer, pense à un sport que tu pratiquais avant. À un moment, dans ta vie, il y a certainement une activité physique qui t’a fait vibrer.

Mon conseil est donc le suivant : vas-y un pas à la fois. Si ton quotidien est d’être dans ton lit toute la journée, lève-toi et mets le nez dehors. Puis, le jour d’après, en plus de mettre le nez dehors, fais le tour du bloc. Fais l’effort de bouger chaque jour. Fixe-toi un objectif, un tout petit peu plus grand chaque jour. Au bout de quelques semaines, tu vas te surprendre à aller prendre une belle grande marche ou à faire une séance d’entraînement à la maison.



Marie-Lou Noel

Massothérapeute et propriétaire de Zenitude & cie

Ambassadrice pour MonGymEnLigne