a41111a8faa4b542e6869188dfd3811e.jpgQu’est-ce qui est pire que l’absentéisme?

Avez-vous déjà vécu ou été témoins de cette situation dans laquelle l’un de vos collègues s'est rendu au travail alors qu’il aurait eu une bonne raison de ne pas le faire et n’a pas été aussi productif qu'à l’habitude?

Si vous avez répondu oui, vous avez déjà connu indirectement ce qu’était le présentéisme. Il s’agit en fait de facteurs physiques ou psychologiques vous empêchant d’exploiter votre plein potentiel lors de l’exercice de vos fonctions au travail. Par exemple, un employé qui serait malade et qui présenterait une baisse de sa productivité d’environ 30% tomberait dans cette case. Croyez-le ou non, ce phénomène qui est de plus en plus courant au sein des entreprises serait pire que l’absentéisme!

Le coût du présentéisme oscillerait entre 10 et 15 milliards de dollars par année (5 milliards pour l’absentéisme) selon l’Ordre des conseillers en ressources humaines. De plus, la perte de productivité associée à cette trop grande présence serait de 7,5 fois supérieure à celle des employés qui s’absentent (Statistiques Canada).

Voici une liste non exhaustive des raisons et des signes qui pourraient mener au présentéisme chez un employé:

Raisons

Signes

  • Désir de professionnalisme et d’avancement de carrière
  • Peur de prendre du retard dans ses tâches
  • À l’impression de laisser tomber ses collègues ou ses clients s’il prend congé
  • Journées de maladie non rémunérées ou absence de congés de maladie
  • Peur d’un licenciement suite à une restructuration de l’entreprise
  • Sentiment d’obligation envers l’employeur

  • Accroissement du stress
  • Accroissement du sentiment d’insécurité
  • Affaiblissement du système immunitaire
  • Symptômes physiques récurrents : maux de tête ou de dos, asthme, rhume des foins, problèmes digestifs ou intestinaux.
  • Insatisfaction au travail
  • Baisse de productivité
  • Baisse de la qualité du travail
  • Perte de vigilance
  • Échéances non respectées
  • Absences et retards plus fréquents
  • Relations interpersonnelles difficiles alors qu’elles étaient bonnes auparavant
  • Changements de comportement (irritabilité, retrait social)
  • Oublis plus fréquents


Heureusement, il existe des pistes de solutions pour l’employeur et/ou le gestionnaire de l’entreprise! En voici quelques-unes:

  • Faites part de votre appréciation
  • Offrez du soutien à vos employés
  • Communiquez avec respect
  • Favorisez une bonne communication entre les employés et les gestionnaires
  • Soyez ouverts à des moyens pour concilier travail et vie personnelle
  • Évitez la surcharge de travail
  • Encouragez autant que possible la participation aux décisions
  • Clarifiez les rôles au sein de votre entreprise
  • Soutenez et outillez vos gestionnaires grâce à des formations préventives
  • Mettez en place des mesures pour répartir les tâches de façon équitable
  • Démystifiez le présentéisme auprès de vos employés en établissant une politique stricte à ce sujet
  • Faites la promotion de la santé et sécurité au travail (SST)
  • Permettez un repos préventif efficace lorsque nécessaire (évitez le télétravail)

Andréanne Perron


Références:
https://www.emplois.ca/les-couts-du-presenteisme/
https://atmanco.com/fr/blog/environnement-travail/...
http://www.irsst.qc.ca/media/magazines/V22_01/34-3...
https://ssq.ca/documents/10658/136694/Pr%C3%A9sent...
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2016/01/08/l
e...