Ne pas bien respirer pendant l’entrainement est probablement l’un des plus grands oublis. Cet oubli se fait inconsciemment, alors rien ne sert de t’en vouloir ! La respiration est quelque chose d’instinctif, ton corps le fait pour toi 99% du temps. Cependant, pendant que tu fais de l’exercice, tu ne peux pas compter sur les processus naturels de ton corps pour le maintenir en pleine forme. Cela semble inusité à cause de la façon dont la respiration se produit naturellement, mais tu ne peux pas faire confiance à ton corps pour respirer comme il est supposé le faire pendant ton entrainement. Tu dois donc te rappeler de respirer tout en faisant de l’exercice ! Parfois, lors d’un entrainement intense, tu te retrouves même en train de retenir ta respiration !

La raison pour laquelle une respiration adéquate est si importante pendant l'exercice est que, durant une activité physique accrue, le sang a besoin de plus d'oxygène. Ton cerveau dira alors à ton corps que tu as besoin de respirer plus souvent et moins profondément. Sinon, les respirations « normales » ne te fourniraient pas le niveau d'oxygène adéquat et ne t’aideraient pas à atteindre une forme optimale durant tes exercices ou tes entrainements.

Lorsque tu prends une profonde respiration, tes muscles et tes tendons se détendent et cela t’aide à t’étirer plus profondément. Chaque respiration prise convenablement pendant l’échauffement t’empêche de t’étirer maladroitement un muscle et te permet de poursuivre l’entrainement au lieu de subir une convalescence de quelques semaines, ou même plus. Le corps est une machine, il a besoin que tous ses mécanismes fonctionnent afin que tu sois le meilleur athlète possible. Cela inclut bien inspirer et expirer tout au long de ta routine d'étirement.

Au cours d’une séance d’entrainement, il est important de porter attention à ta respiration lorsque tu atteins un niveau plus intense. Pour un entrainement de musculation, la respiration se fait plus simplement. Lorsque tu amènes le poids vers le haut ou le bas jusqu'à la position de repos, il faut inspirer et il faut expirer lorsque tu atteins le sommet du mouvement. Cela t’aidera à établir une bonne forme et t’empêchera de tricher sur ta répétition.

Lorsque tu fais un exercice aérobique corporel complet et plus exhaustif, comme le kickboxing ou la boxe, ta respiration devrait être synchronisée avec chacun de tes mouvements. Quand tu fais une frappe de mains ou de pieds, tu dois expirer. Lorsque tu bloques une attaque, ta respiration doit être synchronisée avec ce mouvement. Cela aide à exercer la force, à resserrer et à détendre ton corps lors de l’absorption des coups.

Ça peut sembler beaucoup à retenir, mais ton corps a un réflexe de mémoire musculaire et plus tu entraines ce réflexe, plus ta respiration pourra se synchroniser avec chaque pas de course, avec le moment le plus fort de chaque exercice ou avec tes frappes de mains ou de pieds dans le ring. Une fois que ton corps commence à le faire naturellement, tu peux te détendre et te concentrer complètement sur ta routine et tes exercices. Mais avant, il faut te pratiquer !

La respiration est le lien entre l'esprit et le corps.



Cynthia Rose, coach Cardio Kickboxing

offert par l'Académie Arts Martiaux Brossard