De l’Artiste à La Fille qui Bouge // De l’Entrepreneur à l’Ambassadrice // De l’Étudiante à la Professionnelle Portait de moi-même

Bonjour à tous ! Je m’appelle Amélie Gauthier et, faisant nouvellement partie de la belle famille d’Ambassadeurs MGEL, je me suis dites que, pour mon premier blogue, j’allais vous présenter la personne que je suis ☺ !

Alors voilà ! Quoi vous dire sur moi …

Tout d’abord, j’ai été une petite fille typique des années 90. J’ai fait du Ballet Jazz, je n’aimais pas le Ballon Prisonnier, je portais des outfit en jogging et je trippais sur Rock Voisine. Je n’aimais pas tant les cours d’éducation physique (outre que pour le professeur qui ressemblait à Rock Voisine lol). Je faisais du sport à l’école parce que c’était obligatoire. À ce moment , bouger pour moi c’était de loin jouer aux pugs et aux billes ! J’ai quand même trouvé chausson à mon pied avec la danse ;).

L’Artiste

J’ai commencé à danser à l’âge de 3 ans… et jusqu’en 2016, je n’avais jamais encore vraiment arrêté. Pour moi, la danse faisait partie intégrante de ma vie. A 16 ans, j’ai eu l’opportunité de commencer à enseigner. Ça été un premier déclic : J’aimais enseigner, inventer des chorégraphies, préparer des spectacles,… Donc, à 18 ans, vu que je croyais avoir la science infuse et que personne ne pouvait plus rien m’apprendre (voyez ici l’ironie), j’ai loué un premier local où je pourrais offrir des cours de danse à mon image. Inconsciemment, quelque chose de gros se préparait pour moi… Je devenais propriétaire, fondatrice et directrice générale d’une école de danse ! Entre temps, au secondaire et au cegep, bouger était devenu le Cheerleading et manger des trios 2 hot dog à la cafétéria.

L’Entrepreneur

Pendant plus de 12 ans, je suis allée à l’école de la vie. Je ne le savais pas encore, mais je devenais une femme d’affaire en bâtissant ma propre entreprise, l’école de danse Dance-Teen-y. Une école qui s’est hissée une place dans le domaine de la danse, qui a participé aux grands événements de Québec, qui m’a permis de voyage en Europe, qui m’a fait rencontrer des professionnels du milieu, des passionnés comme je l’étais, des enfants, des ados, des adultes plus inspirants les uns que les autres. A ce moment de ma vie, bouger était de danser, faire danser et diriger une entreprise.

L’Étudiante

En 2014, dans un élan de folie (parce que tout entrepreneur carbure à ça), j’ai décidé d’élargir mes connaissances et de prendre un cours de massothérapie. Bien que l’idée m’avait trotté quelques fois dans la tête dans les dernières années, jamais je n’avais vraiment pris l’initiative de passer à l’action (Merci à cet ami qui m’a donné le coup de pied qui me manquait car ce fût un coup de pied important pour la suite des choses). Je fais donc un retour aux études en me disant que si un jour je suis tannée d’être dans le domaine de la danse (mais à cet époque, on allait m’enterrer avec mon studio comment ça me tenais à coeur), ça me faisait un plan B. Au début, j’aimais ça, mais sans plus. Puis, après un an, lorsque j’ai fait ma kinésithérapie (massothérapie avancée) je suis tombée en amour avec ce métier (Merci ici à l’autre ami qui m’a dit de m’inscrire en kinésithérapie avec lui parce que sinon j’allais le regretter… je l’aurais effectivement regretté). L’être humain, le corps humain, cette machine complexe et complète ! Wow ! Moi, en fait mes mains, je pouvais avoir un impact significatif sur un muscle, une articulation, un tendon, … juste en le touchant. WOW !

OH !!!! J’oubliais !!! À ce moment-là, j’avais décidé que bouger c’était la course parce que mon grand frère courait et que toute petite sœur veut faire comme son grand frère, même à l’âge adulte lol. Mais je n’aimais pas ça. Ça faisait mal, je manquais d’air, c’était long, je ne me trouvais pas bonne. Bref, j’aimais danser, j’aimais la masso, mais je détestais la course ! Je donnais de cours de Zumba Fitness aussi c’est vrai ! Ça aussi j’aimais ça parce que tu t’entraines en entrainant plein de monde en dansant ☺ !

Et j’ai changé

Il est effectivement arrivé ce qui devait arriver. Ma passion pour la massothérapie et pour le corps humain a pris le dessus sur la danse. Ce qui me fascinait ce n’était plus seulement de montrer à mes danseurs comment faire un battement, mais plutôt de leur expliquer et de leur faire comprendre quels muscles travaillaient pour l’effectuer. Menant de front une entreprise générant plus de 500 danseurs dans la région, des études à temps plein et une nouvelle petite carrière à temps partiel, c’était clair que j’allais casser. Et j’ai cassé ! Cassé en un million de morceaux en plus. Recoller 2 morceaux c’est relativement simple, mais recoller un million de morceaux ce n’est pas la même l’affaire lol. Et vous savez ce qui m’ a aidé à recoller ces morceaux !?! Ironiquement, c’est la course ! Ben oui ! Ce sport que je détestais, que je faisais pour les mauvaises raisons et devenue ma thérapie, ma liberté, ma solution. J’ai arrêté de vouloir impressionner les autres, je me suis mise à courir pour moi , pour m’impressionner moi-même et c’est que le plaisir de la course dont plusieurs me parlaient m’a frappé en plein visage.

En 2015 et 2016, j’en ai couru un coup ! Je me suis mise à l’entrainement plus sérieusement en lien avec la course à pied. Aller au gym , sortir courir, c’était comme aller chez le psy. Pour moi, bouger c’était devenu signe de bien-être, de sensation de liberté, de dépassement de soi. Plus je courais, plus j’aimais courir, plus je prenais de l’assurance, plus j’avais confiance et ça l’avait un impact sur toutes les sphères de ma vie. Et le plus cool aussi c’est que je pouvais mettre des mots sur mes douleurs et mes blessures à cause de la massothérapie lol. Et c’est de cette façon que j’ai commencé à recoller les morceaux. Mais même avec la meilleure colle, je me suis rendue compte que quelque chose de casser ne reviendrait jamais identique comme avant… Sans le savoir, je pense que j’étais en train de faire la transition entre ma vie d’avant et celle d’après et c’est ironiquement par la course à pied que j’allais le faire.

La Professionnelle

J’ai terminé ma deuxième année d’étude à bout de souffle. C’était évident que je ne pouvais plus rouler à temps plein sur 2 passions. J’ai donc pris la plus difficile décision pour l’Artiste, mais la plus divertissante pour l’Entrepreneur, j’ai passé le pouvoir. J’ai mis la passion de la danse de côté, me disant que si c’était ÇA ma vie, ça allait revenir et j’ai pris les commandes de ma passion émergeante pour devenir une nouvelle spécialiste de la santé physique. Cela n’a pas été une décision facile à prendre, mais …

La Fille qui Bouge

Elle est rendue où la fille qui bouge là-dedans lol !?! La vie nous réserve toujours de belles et surprenantes avenues. Mon amour pour la course à pied s’est jumelée avec celle de la massothérapie. Mon champs d’action : la Masso-Kinésithérapie pour le coureur amateur ;) ! Tsé toi là ! Le monsieur ou madame tout le monde qui décide un jour comme moi de mettre des espadrilles et d’aller courir lol ! Mon plus grand bonheur est de courir partout : rue, champ, sentier, montagne, piste... Peu importe où et avec qui, je courrai jusqu’à me faire frapper par une autre passion lol.

L’Ambassadrice

Pourquoi devenir Ambassadrice pour MGEL !?! Parce que bouger et bien c’est ça la santé. Parce que, peu importe les raisons pour lequel on bouge, ce qu’on doit prioriser c’est de le faire pour sa propre santé, physique et psychologique. Parce que si toi tu aimes le Curling et que c’est ça pour toi ton sport, ben DO IT, pis DO IT à fond la caisse ! Si toi tu es une passionnée du Ballon Prisonnier ou de la marche active ben DO IT aussi lol ! Via la course à pieds, Bouger m’a démontré qu’il avait un impact considérable sur le reste de ma vie, parce que Bouger c’est ça qui m’aide à être en santé !

Alors voilà,…

Je m’appelle Amélie Gauthier, je suis Masso-Kinésithérapeute et Entraineur de cours de groupe, anciennement Artiste, nouvellement Fille qui Bouge, avec un parcours d’Entrepreneur qui continue de se définir et à se diversifier, Professionnelle mais à la fois Étudiante dans l’âme toujours à la recherche de nouvelles connaissances, passionnée de la vie et fièrement Ambassadrice de MGEL et de la santé ☺ !

Parce que Bouger c’est Santé ;) !